Azouz Soudani

La famille Soudani est une famille gnawa, d’Essaouira origiaire du Soudan, qui porte une tradition musicale orale, un melange de plusieurs cultures (afrique de l’est et de l’ouest, berberes, arabes, touaregs)

Comme cela se fait dans cette famille depuis plus de 400 ans, Le pere d’Azouz Soudani, Ajoub Goubani, grand maalem reconnu par ses pairs a transmis à son fils cette tradition ancestrale, emplie de:

> motifs musicaux rythmiquement complexes qui constituent la signature sonore de la famille,
> codes et modalités d’expression à usage subtil,
> paroles dont la sens de certains mots est parfois oubliée mais qui conservent une force evocatrice dans leur mélodies,
> techniques pour accompagner la transe thérapeutique.


Azouz Soudani (Chant, Guembri)
Formidable instrumentiste, Azouz SOUDANI possède un style de jeu particulier (Souiri), apprécié et reconnu par les maîtres gnawa.

Doué d’un sens aigu de la nuance, Azouz SOUDANI pose une voix chaleureuse et sans artifices sur un guembri, dont il est, incontestablement, un virtuose (le “style Soudani” est réputé pour la vitesse et la précision de ses interprétations).
Symboliquement, sa “tonalité” de jeu est associée au bleu foncé, aux esprits de la Mer.

« …/ Le guembri de Soudani, aussi rugueux soit-il, exprime toute la finesse d’un personnage qui vêtu d’un saroual couleur tilleul et coiffé d’un cheich blanc a tout du dandy. Soudani est un seigneur…/
Francis Dordor « 

—–

Maalem Gnawa
Un maalem gnawa a plusieurs fonctions. Il est à la fois:

> maitre de ceremonie de transe therapeutique,
> maitre d’ecole car il enseigne son savoir à de jeunes eleves (kouyos) pour assurer un renouveau et une continuité intergénérationnelle,
> garant et détenteur de la tradition musicotherapeutique de sa famille,
> maillon important de la vie sociale marocaine en tant que membre d’une confrérie gnawa (Sidna Bilal),
> leader de groupe lorsqu’il se produit sur une scène